Jakob Levy Moreno

Une approche créative de l'être humain!

L'idée de se mettre en scène pour se « guérir » remonte à la tragédie grecque, qui déjà prônait les vertus cathartiques de ce divertissement.

En tant que démarche thérapeutique, le psychodrame a été inventé par le psychosociologue Jacob Lévy Moreno (1889-1974) et mise au point aux Etats-Unis dans les années 30. Son efficacité thérapeutique repose essentiellement sur la théâtralisation d'une situation au moyen de scénarios improvisés et spontannés, l'action étant plus efficace que la parole. Qu'il soit dramatique ou comique, il déjoue nos filtres intérieurs et permet, au fil des séances, de lever des blocages et de dédramatiser des situations douloureuses.

Le psychodrame s'adresse à l'être humain dans son entier, développe sa créativité et s'intéresse à des thèmes autant individuels que collectifs. Ils sont mis en action dans l'ici-et-maintenant et peuvent se vivre à tous les niveaux.

L'approche psychodramatique considère l'être humain comme un être social, porteur de rôles pouvant agir comme ressources créatives. La mise en scène dramatique permet de faire émerger ces rôles.

Dans le psychodrame, l'individu qui met en scène son histoire est le protagoniste. Le psychodrame est aujourd'hui utilisé en thérapie de groupe, en thérapie familiale ou en thérapie individuelle.

Dans le sociodrame, davantage utilisé dans les entreprises, c'est le groupe qui est le protagoniste. Le sociodrame permet d'explorer la dynamique d'un groupe à travers ses rôles sociaux et culturels, ses jeux de pouvoirs et de leadership, ses valeurs (axiodrame) et ses liens institutionnels notemant.

 

Jakob Levy Moreno

Jusqu'en 1925 Le psychiatre, philosophe et sociologue Jakob Levy Moreno (1889 – 1974) développe le psychodrame à Vienne. Il le conçoit comme une triade comprenant la psychothérapie collective, la sociométrie et le psychodrame. Dans la rencontre avec l'autre, l'être humain rejoue et approfondit les interactions et les relations humaines qu'il vit au quotidien. Le setting et la spontanéité inhérente au travail scénique en groupe introduisent un changement de paradigme dans la psychothérapie.

Déjà en tant qu'étudiant 1910-1914, Moreno met en scène des contes avec des enfants dans les parcs de Vienne. A cette époque, il dirige également des groupes de discussion avec des prostituées du Spittelberg à Vienne. En 1918, il publie le magazine «Daimon» dans lequel on trouve notamment des articles ainsi que des poèmes de Ernst Bloch et Paul Claudel. Moreno fonde en 1922 le théâtre d'improvisation de Vienne, qui existe encore aujourd'hui: des acteurs improvisent ou jouent des sketches et invitent le public à participer.

1925 Moreno se rend aux Etats-Unis afin d'y fonder et diriger une clinique psychiatrique privée à Beacon, près de New York. En 1936, il y fonde le premier théâtre psychodramatique, dirigé aujourd'hui par son épouse Zerka T. Moreno. En plus de travaux personnels, il publie les magazines spécialisés «Sociometry» et «Group Psychotherapy & Psychodrama». lisés

1942 Ouverture de l'Institut de psychodrame à New York. Les deux centres que sont Beacon et New York attirent scientifiques et thérapeutes, tels Eric Berne ou Fritz Pearls, qui développeront leurs propres techniques relatives à la dynamique de groupe ou à la psychothérapie.

1950 – 1974 Moreno et sa femme Zerka font découvrir le psychodrame en Europe, en Amérique latine et dans les pays de (l'ancien bloc de) l'Est: la première démonstration de psychodrame a lieu en Allemagne en 1954 en compagnie de Grete A. Leutz dans le cadre de la semaine de psychiatrie de Lindau.

En 1957 à Zurich, Moreno présente le psychodrame devant le Congrès international de psychothérapie de groupe, mouvement qu'il avait lui-même créé en 1931 avec l'aide de confrères américains.

Fondation de l'IAGP à aujourd'hui... En collaboration avec les professeurs A. Friedemann, Bienne et R. Battegay, Bâle, Moreno fonde en 1973 la Société internationale de psychothérapie de groupe, IAGP (International Association of Group Psychotherapy).

Moreno meurt le 14 mai 1974 à Beacon. Il souhaite que le monde conserve de lui le souvenir de celui «qui a introduit le rire dans la psychiatrie».

Depuis 1975 Le psychodrame et la sociométrie font aujourd'hui partie intégrante de la compréhension de soi, de la psychothérapie, de la pédagogie sociale ainsi que du développement organisationnel et personnel. De nouveaux instituts de formation ainsi que des sociétés nationales de psychodrame voient le jour dans le monde entier. Les congrès internationaux de psychodrame se succèdent les uns aux autres.

De par sa vigueur et les idées qu'il véhicule, le psychodrame a inspiré de nombreuses méthodes: thérapie de famille, approche systémique, et travail en entreprise etc.